3 mars 2017

Curry de pois-chiches au lait de coco (Vegan & sans gluten)

L'année dernière je suis tombée amoureuse de cette recette si facile à faire et Tellement bonne !  Ce curry est goûteux et plein de saveurs !  Je la fait régulièrement et le l'ai un peu personnalisée au fils des préparations.

Vous pouvez utiliser des ingrédients que vous avez dans vos réserves personnelles (ce qui est généralement le cas pour moi, mais cela dépends évidement des habitudes alimentaire de chacun) ou  des tomates fraîches lorsque c'est la saison (je conseille les Roma) et des pois-chiches secs que vous aurez préalablement trempés dans de l'eau durant toute une nuit.
Par gain de temps et aussi parce qu'on ai en hiver, j'ai utilisés des conserves pour ces 2 ingrédients. Vous pouvez aussi préparer vos propres épices fraîchement moulues pour une profondeur et une puissance plus forte en bouche.

Je mentionne des quantités pour le sel, poivre et les épices mais généralement mon fils en mange avec nous alors je met les doses indiquée mais si vous souhaitez que votre curry soit plus épicé, n'hésitez pas à ajuster l'assaisonnement à votre gout.


Ingredients : (pour 4 à 5 personnes)

2 cuillères à soupe d'huile de coco
1 gros oignon rouge
400 gr de tomates fraîches ou, une grosse boîte de tomates pelées (bien égouttées, cela donne env. 400 gr, poids net égoutté)
sel de mer fin et poivre noir moulu, au goût
une grosse boite de pois-chiches, égouttés (soit env.535 gr, poids net égoutté)
3 à 4 gousses d'ail
2 1/2 ou 3 cuillères à soupe de mélange d'épices garam masala, moulu
1 cuillère à café de curry madras, moulu
1 cuillère à café de cumin, moulu
400 gr de lait de coco  
1 cuillère à soupe de  Maïzena ou de farine de coco
1 lime (citron vert)
quelques brins de coriandre fraiche ou surgelée pour la décoration (facultatif mais apporte un petit plus)


Préparation :
Dans une sauteuse ou poêle/casserole profonde chauffée sur feu moyen, ajoutez l'huile de coco.
Coupez l'oignon en lamelles et mettez le dans la sauteuse, faites revenir 5 à 10 minutes afin qu'il soit tendre et translucide.
Coupez les tomates en dés et ajoutez-les aux oignons. Mélangez, ajoutez quelques tours de poivre, du sel. Baissez un peu le feu et laissez cuire une dizaine de minutes en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que le jus des tomates soit évaporé naturellement. 

Ajoutez les pois-chiches égouttés, le garam masala, le curry, le cumin et l'ail que vous aurez fraichement pressé à l'aide d'un presse-ail (ou émincé le cas échéant). Mélangez.
Ajoutez le lait de coco et mélangez à nouveau.


Dans une petit bol, mettre la cuillère à soupe de Maïzena ou de farine de coco. Prélevez quelques cuillères à soupe de la sauce au curry et lait de coco et mélangez jusqu'à consistance homogène. Rajoutez le au curry de pois-chiches et mélangez encore. Cela va aider à épaissir la sauce.
Faites bouillir le curry puis, baissez le feu sur moyen-doux. Laissez cuire 10 à 12 minutes en  surveillant et remuant de temps à autre.

Goûtez le curry et ajustez l'assaisonnement en poivre et sel ainsi qu'en épices si vous le désirez.
Enlevez le curry du feu. Coupez le citron vert en 2 et  pressez-le au dessus du curry. Mélangez. Ajoutez des feuilles de coriandre fraîches déchirées sur le dessus si vous le souhaitez et laissez refroidir quelques instants (le temps pour moi d'égoutter mon riz) et servez.

Bon appétit !


N.B : Je sers généralement ce délicieux curry avec du riz basmati et/ou des petits pains indiens (naans, chapatis...).
Si vous utilisez des tomates en boite, conservez le jus pour une autre recette, pareil pour le jus des pois-chiche.
Vous pouvez, à la fin de la cuisson, lorsque vous ajoutez le jus de lime, mettre une poignée de pousses d'épinards frais dans votre curry.


Recette originale : Jessica in the kitchen



    28 février 2017

    Pets-de-nonne (avec ou sans thermomix)

    Aujourd'hui c'est mardi-gras, carnaval, on se déguise (famille pirate ici) on mange des beignets en tout genre, des gaufres, crêpes, pancakes etc... Bref on mange du gras, du sucré avant le mercredi des cendres et avant le début du carême qui viendra se clôturer la semaine Sainte par la fête Pascale (de Pâques en somme).

    Mais quel drôle de nom me direz vous ! On les appellent aussi beignets de vent, beignet venteux ou soupirs de nonne... Selon la légende, le Pet-de-nonne tiens sa naissance à l'Abbaye de Marmoutier, réputée à l'époque pour sa cuisine et ses festins. Lors de la préparation d'un repas de la saint Martin, tout le monde s'affairait autour des fourneaux quand soudain, une bonne-sœur lâcha un pet (comment le dire autrement ?!). Gênée face à ses consœurs, elle aurait alors titubé, laissant tomber une cuillerée de pâte à chou dans une marmite de graisse chaude.

    C'est quoi au juste ? Ce sont des beignets soufflés. En fait, vous réalisez une pâte à choux toute bête simple et au lieu de les cuire au four, vous passez vos petits tas de pâte à la friteuse. Et voilà moussaillon !



    3 février 2017

    Kaisershmarrn (crèpes autrichiennes)

    Pour la chandeleur cette année, j'ai refait une recette de Kaiserschmarrn (ou Kaiserschmarren que j'avais découverte il y à quelques années dans un de mes livres Thermomix : Aux goûts du monde.

    Alors c'est quoi le Kaiserschmarrn ? Ce sont des crêpes autrichiennes, une spécialité très célèbre d'Autriche, notamment dans la région de Vienne et que l'on pourrait traduire par "les déchets de l'empereur". Maintenant elles sont souvent servies en plat principal sucré. Un peu comme nous quand on fait (soupe/crêpes) non ?

    Pour la petite histoire, l'Empereur Franz-Joseph aimait terminer son repas par des "Palatschnicken" (crêpes épaisses) et lorsqu'elle n'étaient pas à son goût, ils les renvoyaient en cuisine ou les domestiques mangeaient ses "Schmarren" donc ses restes.


    1 février 2017

    Crumb cake banane & cannelle (Bataille Food #42)

    Voici venu le temps de ma 1ère participation à la Bataille Food pour cette année 2017 pour moi et cela commence bien
    Nous sommes le 1er Février (au passage très bon anniversaire Papy ! :) ) et je n'ai même pas vu passer le mois de janvier. Je ne sais pas si c'est pareil pour vous ?... 
    Hélène nous a concocté un thème hyper gourmand, j'ai hâte de voir les crumbles et surtout en salés, cela me fera de bonne idées de recettes à tester.
    Quand à moi je vous propose aujourd'hui une version sucrée ! Oui vous connaissez mon penchant pour le sucré et...ma passion pour les bananes trop mûres hahaha ^^ alors j'ai réalisé pour vous un Crumb cake bien gourmand à la banane et à la cannelle.


    Petit rappel du principe de la Bataille Food :

    La Bataille Food est un défi culinaire créé par Jenna du blog Bistro de Jenna, réunissant blogueurs et non-blogueurs. Chaque mois une marraine (ou parrain) est désigné(e), ce(toute) dernier(e), doit choisir un thème pour le mois suivant.

    Ce défi se produit chaque 1er Mercredi du mois pour 18h. Chacun poste alors sa recette sur son blog et/ou sur sa page Facebook.

    Le thème de la Bataille Food précédente était : "Boissons réconfortantes" organisée par Aurore, du blog Aurore's Bakery

    Ce mois-ci pour cette 42ème édition, c'est Hélène du blog Keskonmangemaman?, qui nous propose :


    ********************

    C'est un gâteau que je pourrais aussi qualifier de "coffee cake" car il s'accorde parfaitement à la petite collation du milieu d'après-midi si vous voyez ce que je veux dire (Ohh non  ! Je suis certaine  que je ne suis pas la seule à profiter du goûter des enfants pour m'en faire un également... )
    La gourmandise ça se partage, et c'est le temps d'une petite pause bien méritée, appréciée et de se raconter notre journée.

    29 janvier 2017

    Boeuf bourguignon

    Comment cela il n'y avait pas encore de recette de Boeuf Bourguignon sur le blog ? Bon c'est vrai, il va falloir que j'agrandisse la section des grands classiques de la cuisine française.

    C'est surtout en automne/hiver comme beaucoup d'entre nous je pense que je cuisine des bons petits plats mijotés ou pour plusieurs jours etc...
    Tout simplement car ils me rappellent les plats que ma grand-mère servait elle aussi en période froide (boeuf bourguignon, choucroute, coq au vin, raclette, pot au feu, vol au vent, poule au pot etc...) car l'été elle passait beaucoup moins de temps en cuisine.

    Il faut dire que je ne me souviens pas d'un weekend sans que l'on soit invités dans la famille ou que celle-ci vienne à la maison autour d'un bon déjeuner ou dîner dont les effluves se baladant dans toute la maison dès l'après-midi, mais je vous l'ai déjà dit c'est grace à ma mamie, ma 2ème maman que j'ai commencé à prendre goût à la cuisine, à travers ses traditions, son partage, sa générosité et son foyer si chaleureux.

    Cependant,  parmi les plats cités précédemment, je ne l'ai vu  que très rarement cuisiner du boeuf bourguignon, allez savoir pourquoi. Mais cette cuisine familiale me fait remonter pleins de souvenirs en mémoire surtout que maintenant, c'est quand elle vient avec mon grand-père chez nous que j'ai le plaisir de lui concocter de délicieuses recettes. 

    Je vous livre ici ma recette fétiche, dont je me sers depuis des années avec quelques petites modifications personnelles et qui est ma favorite, trouvée il y a fort fort longtemps dans un joli petit livre de recettes de grands classiques.


    23 janvier 2017

    Käsekuchen ou Tarte au fromage blanc Alsacienne

    Bonjour à toi chère lectrice ou cher lecteur !
    J'espère que ça va bien par ces belles journées ensoleillées mais bien bien froides (En mode Hygge !). Si tu me suis sur Facebook ou Instagram, tu sais que je t'ai promis cette recette "Dans la semaine" il y a déjà 2 semaines O.M.G  ! J'espère que tu ne me tiendra pas rigueur de ce retard, j'ai eu des problèmes avec ma connexion internet....
    Pour me faire pardonner, je prévois de publier une autre recette avant dimanche  minuit (Si, si promis, tu verra !) ;)

    Le Käsekuchen ou Tarte au fromage blanc à l'Alsacienne ou encore notre cheesecake de l'Est, c'est aussi une bonne partie de mon enfance pour le goûter ou alors comme dîner car mamie ne le faisait pas très sucré.
    (Oui ! Tu n'a jamais mangé de crêpes pour le diner ou un bol de céréales ou un "Breakfast for dinner" ? Non ? J'assume totalement) et bien parfois c'était ça chez nous (papy, mamie et moi) et même parfois du clafoutis aux cerises qui sortait juste du four. Oui, oui.

    Il faut dire que cela m'arrangeait (surtout les crêpes ou gaufres n'est-ce pas car autrement au quotidien ou presque, c'était diner à l'Allemande  comme ils disaient ou à l'ancien temps de chez nous : froid, pain, charcuterie et fromage, ou un peu de soupe. Il n'y a que lorsque j'ai eu mon chez moi que j'ai diné des repas qui ressemblaient à ceux du déjeuner et variés, lol.


    31 décembre 2016

    Cake au jambon et aux olives

    Bonjour à toi chèr(e) lectrice ou lecteur ! Toi qui me suis, voici venu le temps pour moi de te présenter ma dernière recette pour cette année 2016, ca tombe à pic pour ton apéritif de la Saint-Sylvestre.
    C'est un classique certes mais toujours apprécié et rapide à faire (oui bon couper les olives ca met rohlalala quelques minutes !!!) au four et basta on laisse refroidir pour dans quelques heures. Je vous laisse avec la recette.

    Passez de belles fêtes de fin d'année et  je vous dis à l'an prochain. Merci à vous d'être là !